Hommage à Galaure

Quelquefois si douce…..

Que son  murmure nous berce, nous apaise, nous donne envie de méditer sur ses rives… Nous laisse croire au monde des fées et des lutins.

Quelquefois si forte ….

Qu’elle impressionne, inquiète, de part son flux, le bruit qui l’accompagne et des dégâts causés par ses crues.

La Galaure, cette petite rivière connue que des habitants et habitués de la région, prend sa source dans la magnifique forêt de Chambaran ( Isère 38) à 53 km de chez nous.

Encore 3 km de plus pour finir sa course dans le Rhône, à Saint-Vallier où elle ira rejoindre La Grande Bleue.

Elle forme la vallée de la Galaure. Passant (entre autre ) à Roybon (38) , Chateauneuf de Galaure, Hauterives, Saint-Barthélemy de Vals qu’elle délimite avec Saint-Uze puis Saint-Vallier.

Cette petite rivière a certainement connu bien des secrets,  des batailles, sur ses 56 km de long en traversant ces terres où les Gaulois et les Druides vivaient,  où de grands mandements, châtellenies et oppidums étaient établis sur ses rives.

Peut-être véhicule t’elle encore de vieux trésors…

Elle a inspiré malgré elle,  un certain facteur lors d’une de ses tournées, tombé sur un de ses drôles de caillou,  à Hauterives,  le rendant obsessionnel, pour un résultat époustouflant ( Le Palais Idéal du facteur Cheval)

Elle a vu bon nombre de ponts se construire, au dessus d’elle, en a emporté quelques uns. Vu disparaître le métier de passeur-d’eau, (exercé sur notre domaine par Mr Bonamy)

C’est elle qui gagne à chaque fois. La nature reprend ses droits.

copyright © Château de Rochetaillée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *